Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ils sont venus :

3 janvier 2006 2 03 /01 /janvier /2006 21:32

Avez-vous déjà entendu parler des 'crop circles' ?

C'est le nom que l'on donne à ces figures géométriques formées dans des champs un peu partout dans le monde, avec une plus forte concentration en Angleterre.

Depuis plusieurs centaines d'années, ces figures apparaissent ainsi, puisque l'on a retrouvé mention de ces crop circles pour la première fois en 1678.

3 ou 4 grandes hypothèses circulent quant à leur origine :

* canular

* extra-terrestres

* phénomènes électromagnétiques terrestres

* ou autre théorie fumeuse ou pas....

 

 

Néanmoins, un certain nombre de faits semblent assez irrationnels : certains cercles sont apparus en plein jour, le crop circle de stoneedge comportant 145 figures géométriques est apparu en 45 mn, des témoins ont vu quelques crop circles se former sous leur yeux, il existe même une vidéo montrant une boule lumineuse se déplacer toute seule en l'air lors de la formation d'un de ces cercles...

 

 

Dans tous les crop circles qualifiables de sérieux, les cultures ne sont jamais écrasées, mais déformées et rangés bien précisément... on a retrouvé au milieu de ces figures des oiseaux comme grillés par un micro-onde, des hérissons ou autres animaux dans le même état.

De quoi se poser bien des questions : les auteurs de ces canulars ont bien de la suite dans les idées depuis 1678 (et une bonne barbe blanche), ou appartiennent à une confrérie mystérieuse qui court le monde en faisant des émules un peu partout....

Quant aux extra-terrestres, ils feraient mieux de venir nous serrer la main, plutôt que de nous faire des "signes" depuis quelques siècles !

Certes, la Nature aime bien les mystères, mais il faut avouer que s'il s'agit de phénomènes électromagnétiques ou autres, il nous reste bien des découvertes à faire pour en comprendre les rouages....

 

Bonne quadrature des cercles !

Repost 0
Published by javafred - dans Science-fiction
commenter cet article
4 octobre 2005 2 04 /10 /octobre /2005 22:00

Une fillette de 11 ans rentre chez elle après l'école : "Maman, c'était quoi le pétrole ?"

La mère répond : "C'était un carburant que l'on utilisait au siècle dernier. Pourquoi me demandes-tu cela ?

- Parce qu'aujourd'hui à l'école, la prof d'histoire nous a dit qu'on avait failli tuer la planète à cause du pétrole...

- Non, ce n'est pas à cause du pétrole, c'est surtout à cause des grosses erreurs qui ont été faites lorsqu'il a été épuisé !

- Ah bon ? J'ai cru que c'était le pétrole qui avait tout pollué ?

- Oui le pétrole était bien polluant, surtout car à l'époque ils le brûlaient pour se chauffer, pour faire avancer les véhicules et pour faire fonctionner des usines. Mais comme c'était une ressource épuisable, il était voué à la disparition, et donc sa pollution avec !

- Alors pourquoi il a failli tuer la planète ?

- Quand nos ancêtres ont découvert brutalement qu'ils arrivaient au bout des réserves, ils n'avaient prévus aucune énergie de remplacement. Alors tout s'est arrêté peu à peu, les entreprises, les transports, et puis même l'agriculture. Comme la survie était gravement menacé, il y eut quelques guerres qui se sont déclarées, et ils ont vraiment été sur le point de tous mourrir.

- Comment ils ont fait ?

- Dans certains pays du Nord de l'Europe, où les gens étaient très sensibles à l'environnement, ils avaient étudié de nouvelles énergies renouvelables. Ce sont eux qui ont fabriqué les premières centrales marines !

- Et les fermes énergétiques ?

- Oui, exactement !

- Alors c'est grâce à eux que nos space-cars volent ?

- Oui, car depuis on a beaucoup amélioré les procédés, mais ce sont eux qui ont converti le monde aux centrales marines avec leurs éoliennes qui captent les courants marins, et aux fermes énergétiques qui produisent toute notre nourriture unqiement grâce au soleil et à la biomasse. Tu sais ce que c'est la biomasse ?

- Ben voui, on apprend ça tout petit ! Tu penses c'est si important....

- Donc tu vois, c'est un moment important de notre histoire car on a frôlé la catastrophe à cette époque, tout simplement parce que les gens vivaient au jour le jour sans réfléchir à leur futur, et surtout parce que les gouvernements de l'époque étaient plus intéressés par leurs destins personnels que par le destin de l'Humanité.

- Maintenant, ça ne risque plus d'arriver, hein Maman ?

- Non, tu penses bien, avec les cyberinfos, on est toujours au courant. Les informations sont vraies en permanence car sans cesse vérifiées par les ordinateurs. A l'époque, c'était les hommes qui faisaient circuler l'information, donc elle était très déformée. Comme cela, on a maintenant une image précise des décisions prises et de leurs effets réels.

- Bon tant mieux ! Demain, la prof a dit qu'elle nous parlerait de l'ancien réseau qui s'appellait Internet et les blogs...

- Ah oui, ma chérie, c'est très important, car c'est grâce aux blogs que les gens ont pris conscience de ce qui allait leur arriver. Et ça les a sauvés ! Allez maintenant, va finir tes cyberdiscussions et vérifier si le Monde tourne bien.

Repost 0
Published by javafred - dans Science-fiction
commenter cet article
26 août 2005 5 26 /08 /août /2005 22:00

Titre : La stratégie Ender - Le cycle d'Ender 1

Auteur : Orson Scott Card

La Terre a essuyé il y a plus de 50 ans deux attaques extra-terrestres des Doryphores. Depuis, elle se prépare à repousser la troisième.

Et en particulier, elle recherche parmi les enfants surdoués sélectionnés par la Flotte Intergalactique, le futur stratège qui conduira la flotte à la victoire.

Parti comme cela, on se dit : encore un roman de batailles de l'espace avec des extra-terrestres hideux, des vaisseaux qui explosent, un succédané de Star Wars en moins bien.

Eh bien non ! On va suivre quelques années de la vie d'Ender, à travers l'école militaire, les batailles sur simulateur, les relations ou plutôt l'absence de relations avec les enseignants, élèves et.... autres enfants !

Car Ender n'a que 6 ans.

Il doit affronter tout seul tous les autres, tous les jours, toutes les minutes, directement dans les salles de batailles ou indirectement les manipulations de ses supérieurs, avec son esprit surdoué... mais avec son coeur d'enfant, un enfant arraché à sa famille, à qui il ne reste pour se raccrocher que les souvenirs de sa soeur qui l'aime et de son grand frère qui le haït plus que tout, car Ender a été choisi à sa place.

Car ils n'ont aucune pitié : pour être le sauveur de l'Humanité, il doit être plus fort que tout.

Ce roman est exaltant, d'une profondeur d'âme et de résonnement intellectuel fascinantes. Et bourré de surprises et de rebondissement !

Bonne stratégie.

Repost 0
Published by javafred - dans Science-fiction
commenter cet article
25 février 2005 5 25 /02 /février /2005 23:00
Titre : La planète aux vents de folie – La romance de Ténébreuse
Auteur : Marion Zimmer Bradley

Le début est classique, trop classique : un astronef endommagé s’échoue sur une planète inconnue.
La suite l’est beaucoup moins.

Dans la chronologie de la Romance de Ténébreuse, cet ouvrage est le premier, celui de la fondation. Il en existe plus de trente. Chacun sont séparés par des centaines d’années, voire plus. Beaucoup sont mêmes très difficiles, voire impossible à situer dans le temps, tellement l’histoire de cette planète est complexe.

Alors pourquoi cette complexité, pourquoi les hommes et femmes qui vont échouer sur cette planète vont donner naissance€ à des générations qui parviennent à contrôler les éléments ?

Parce que sur cette planète traînent des vents de folie, qui apparaissent et disparaissent en semant la confusion parmi les habitants de ce vaisseau échoué.

Il règne dans l’air de cette planète quelque chose d’étrange qui rend les hommes fous et qui, au gré des générations, vont leur permettre de développer certaines forces de l’esprit.

Marion Zimmer Bradley sait créer au fil des pages des forces envoûtantes que l’homme peu à peu va maîtriser à défaut de comprendre. La complexité d’esprit des personnages est savamment détaillée. Ce monde va perdre sa technicité et retourner vers des âges de chaos et de forces chevaleresques.

Chaque tome est complètement différent et nous transporte dans un monde parfaitement construit.

Marion Zimmer Bradley est l’un des plus grands auteurs de SF-Fantasy.

Bonne folie.


Repost 0
Published by javafred - dans Science-fiction
commenter cet article
14 février 2005 1 14 /02 /février /2005 23:00
Titre : Des fleurs pour Algernon
Auteur : Daniel Keyes

Charlie Gordon est un simple d’esprit employé dans une boulangerie.

Un jour, il est choisi comme cobaye pour une expérience qui devrait décupler son intelligence. Le traitement a déjà fonctionné pour Algernon, la souris du laboratoire.
C’est bientôt l’extraordinaire éveil de l’intelligence pour le jeune homme, il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et devient même brillant.
Malheureusement un jour, ses facultés commencent à décliner.
Il va, en pleine conscience, se sentir sombrer jour après jour…

Ce roman est tout simplement bouleversant. En plus, Keyes présente son livre d’abord sous la forme de compte-rendus médicaux, puis ensuite sous la forme du journal de Charlie, partant d’une écriture rudimentaire de gamin arrièré qui, au fil des jours, devient de plus en plus limpide et complexe, avant de décliner à nouveau.

Impossible de sortir indemne de cette lecture, c’est une aventure psychologique transperçante.

Bonne décadence.

Repost 0
Published by javafred - dans Science-fiction
commenter cet article
10 février 2005 4 10 /02 /février /2005 23:00
Titre : Le pion blanc des présages – Chant I de la Belgariade
Auteur : David Eddings

Quelque part dans un monde Fantasy, peuplé de magiciens bons ou mauvais, où les prophéties règnent en maître pour dicter la vie d’un jeune garçon timide qui n’a rien demandé à personne et surtout pas de se trouver embarqué dans une quête où se joue le destin de ce monde. Heureusement, sa tante Pol l’accompagne et ce mystérieux Belgarath que tout le monde semble connaître, respecter ou craindre.

David Eddings a créé un monde composé d’une kyrielle de personnages qu’il nous dépeint avec tendresse et moults détails et traits de caractères. L’intrigue est prenante et les personnages tous très attachants. L’auteur manie l’humour avec justesse. C’est du Tolkien en moins grandiose, moins cérémonial mais beaucoup plus fin.

La magie en toile de fond, nos personnages vont nous faire découvrir ce monde aux contrés étonnantes au gré de leur voyage pour éviter que ne se réveille le dieu maléfique Torak.

Eddings possède une écriture fluide, précise et très plaisante à lire. Son péché mignon est de nous faire découvrir chacun de ses nombreux personnages à travers les petits défauts qui les caractérisent.

Un amour de saga qui contient 5 tomes tous du même cran.

Bonne prophétie.

Repost 0
Published by javafred - dans Science-fiction
commenter cet article
8 février 2005 2 08 /02 /février /2005 23:00
Titre : Les Maisons d’Iszm
Auteur : Jack Vance

Sur la planère Iszm, on cultive des maisons vivantes exportées dans toute la galaxie. Les Iszmiens sont des agriculteurs artistes qui élèvent et vivent en harmonie avec leurs maisons. Et ils gardent jalousement leurs maisons femelles pour conserver leur monopole, et leurs maisons en retour les protègent des visiteurs venus sur leur planète pour voler une graine.
Les Iszmiens et leurs maisons disposent de tout un arsenal de techniques naturelles et chimiques pour surveiller de près tout visiteur de façon méthodique et sans aucun humour. Farr le botaniste va l’apprendre à ses dépens…

Jack Vance est un conteur hors-pair. Le maître de la Space Opéra s’écarte un peu de sa spécialité pour cette enquête policière au cœur d’un univers attachant et en symbiose quasi-parfaite. Il a construit la trame de son intrigue de façon à dévoiler au bon moment les pensées et les manières de ces Iszmiens, tout en les plaçant au milieu d’une organisation de contre-espionnage digne des plus belles années de la Guerre Froide.

Bonne pousse.

Repost 0
Published by javafred - dans Science-fiction
commenter cet article
4 février 2005 5 04 /02 /février /2005 23:00
Titre : Les Monades Urbaines
Auteur : Robert Silverberg

Au XXVème siècle, la terre porte 70 milliards d’êtres humains qui se sont regroupés dans des tours de 1000 étages. Chaque monade est une société à part entière autonome en matière d’énergie, de gouvernement, dont plus personne ne sort, et dont l’ensemble des métiers et de la hiérarchie sociale sont représentés par la hauteur de l’étage à lequel vous avez le droit de vivre.

Et même si chaque famille a son appartement propre, vous verrez qu’ils partagent tout le reste.
D’ailleurs le partage est une règle imposée, incontournable, inviolable. De même que l’obligation de fonder des familles les plus nombreuses possibles pour accroître sans cesse la population.

Et quand une monade regorge de trop d’individus, on en prélève des jeunes couples tirés au sort pour aller jeter les bases d’une nouvelle tour, ailleurs.

Un des plus célèbres ouvrages décrivant des Temps Modernes où la civilisation au fil des siècles a poussé ses règles et mœurs vers des paroxysmes et des déviations sur lesquels ils ne peuvent plus revenir.

L’auteur analyse parfaitement les rouages intellectuels et sociaux de cette organisation verticale.

Une modernité qui devient lourde à€ supporter pour certains d’entre eux. Et comme le doute est considéré comme une maladie, la maladie soignée de force, et les incurables « recyclés dans le vide-ordure »…

Bonne chute.


Repost 0
Published by javafred - dans Science-fiction
commenter cet article
28 janvier 2005 5 28 /01 /janvier /2005 23:00
Titre : Le cycle de Fondation – Tome 1 : Fondation
Auteur : Isaac Asimov

Nul doute : Isaac Asimov est LE maître de la science-fiction.
Il est célèbre pour ses histoires de robots… et pour le cycle de Fondation.

Le maître a transformé quelques nouvelles sans liens€ en une série d'une remarquable cohérence.

En ce début de treizième millénaire, l'Empire n'a jamais été aussi puissant et aussi étendu à travers toute la Galaxie. C'est dans sa capitale, Trantor, que l'éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science nouvelle permettant de prédire l'avenir. Grâce à elle, Seldon prévoit l'effondrement de l'Empire d'ici cinq siècles, suivi d'une ère de ténèbres de trente mille ans. Réduire cette période à mille ans serait peut-être possible, à condition de mener à terme son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines. Une entreprise visionnaire qui rencontre de nombreux et puissants détracteurs...

Cette histoire réunit tous les meilleurs ingrédients de la SF avec une profondeur dans la réflexion, exaltante.

Attention : le début est un peu difficile pour les non-habitués, mais cela vient très vite.

Bonne fondation.

Repost 0
Published by javafred - dans Science-fiction
commenter cet article
25 janvier 2005 2 25 /01 /janvier /2005 23:00

Titre : Valérian agent spatio-temporel

Auteur : MEZIERES et CHRISTIN

Une des BD les plus célèbres.

Plaisant, ça se laisse lire et relire, c’est fluide, les images sont dessinées plus ou moins simplement, certaines planches fourmillent de détails, mais c’est surtout l’histoire qui prime.

Les 2 personnages principaux sont rendus sympathiques, mais au gré des épisodes, ils peuvent se montrer sérieux, combatifs, dépités, ou plein d’humour.

L’imagination des auteurs est assez fertile, même si on retrouve certaines idées€ déjà vues ailleurs…

Une série de BD qui ne se prend pas trop au sérieux, et c’est surtout cela qui la rend agréable.

Laissez-vous tenter.

Bonne transmutation.

Repost 0
Published by javafred - dans Science-fiction
commenter cet article

Derniers Articles