Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ils sont venus :

25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 18:49

Ce soir d'élections européennes, les français ont clairement expriméleur ras-le-bol des hommes politiques qui les dirigent depuis plus de 30 ans, et qui ont menés la société française là où elle en est aujourd'hui.

Ces mêmes hommes politiques qui s'accaparent le système depuis bientôt deux générations, auront-ils entendu le message ? Oui bien sûr, mais ils ne vont rien changer car ils devraient se changer eux-mêmes et renoncer à ce après quoi ils courent depuis le début de leur carrière.

Alors il ne se passera rien, de toute façon ils n'en ont plus les moyens ni le courage.

Il faudra encore un nouveau coup du butoir, plus puissant, plus violent.

Pour qu'ils laissent la place à une nouvelle forme de gouvernance.

En espérant que la société n'implose pas d'ici là...

Repost 0
Published by javafred - dans actualité
commenter cet article
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 20:14
Bonjour à tous, je suis de retour pour reprendre la marche en avant après ces quelques années de pause.
Le monde n'a pas vraiment progressé dans le bon sens ces dernières années : crise immobilière, bancaire, crise de confiance, guerres aux portes de l'Europe, l'Europe... Enfin ce qu'il en reste.

La crise est encore plus profonde vis à vis du pouvoir politique, qui n'a de cesse d'afficher son incapacité à gérer, anticiper, protéger une civilisation qui leur échappe.

Certains grands historiens, économistes disent que beaucoup de conditions des années 30 sont réunies, avec toutes les conséquences potentielles que l'on connaît. Il existe même des anciens qui se risquent a rappeler qu'une bonne guerre, pourrait remettre le monde sur la voie...

Qu'a fait notre monde moderne pour que les horreurs du passé ne se reproduise pas ?
Finalement pas grand'chose. Demandez donc aux ukrainiens !

Alors dans cet environnement bien compliqué, la vie continue, la nature se défigure chaque jour un peu plus, et la pauvreté grignote nos villes et nos campagnes.

Le monde économique a poursuivi sa fuite en avant, s'enfonce chaque jour un peu plus, malgré les belles résolutions de régulation qu'on nous affiche aux journaux de 20h.

Or, un dicton bien sage, nous dit que : quand l'économie va... Tout va.

Et puisque les kolkhozes ont disparu, l'économie repose de nos jours sur les entreprises.

Alors je vais vous conter l'histoire d'un ami, ex-salarié qui aimait le travail bien fait, qui pestait parfois après ses patrons quand tout n'avançait pas assez vite, et qui a décidé un jour avec un collègue salarié de reprendre son entreprise, et le destin de ses 7 salariés.

L'histoire d'un nouveau patron, le mauvais patron.
Repost 0
Published by javafred - dans actualité
commenter cet article
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 19:59

 

 

 

 

 

              Après avoir été recalée en 2007, son propre parti tente aujourd'hui de la remiser.

 

              Qu'à cela ne tienne !

 

 

Son ambition est telle qu'elle va déclarer la guerre à ses amis....

 

Imaginez si elle avait été élue en 2007,

et qu'elle détienne le pouvoir suprême,

comment nous tremblerions devant Marie-Antoinette...

 

 

 

 

Repost 0
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 07:30

Il y a 3 ans, j'écrivais un post sur les grèves du service public. Aujourd'hui ce texte est encore plus d'actualité.

"Je ne suis pas contre le droit de grève, car il est utile pour révéler les phénomènes de société.

Je ne m’oppose pas aux syndicats car ils doivent être là pour protéger les salariés de certains patrons véreux.

Je défends le service public dans ce qu’il représente pour le bon fonctionnement de notre société.

Force est de constater qu’aujourd’hui, une poignée d’idéologistes nostalgiques d’un communisme qui a montré ses limites et qu’ils voudraient pourtant reproduire, accompagnés d’une autre poignée de privilégiés voulant continuer à profiter du système, entraînent le service public dans des vagues de grèves aux motifs amalgamés pour bien noyer le poisson.

Pendant ce temps-là, les vrais problèmes (il y en a) ne trouveront pas de solutions.

J’admire les profs qui ont un métier prenant et vivant et qui font preuve chaque jour d’une passion renouvelée pour nos enfants et leurs connaissances.

D’autant plus qu’ils travaillent dans un contexte où les syndicats aux mains des poignées dont je parlais ci-dessus (oui ce sont bien les mêmes !) contrôlent leur carrière et leur progression, où il n’y a aucune différence financière entre les plus performants et les moins motivés, où il existe des strates intermédiaires de technocrates qui n’ont pas compris la teneur des grandes réformes et directives et leur imposent des méthodes théoriciennes impraticables, etc.

Idem pour les gaziers, les cheminots, et autres fonctionnaires qui sont contraints d’adhérer à des systèmes contrôlés par une minorité. Quand je vois parmi les nombreux fonctionnaires que je connais, le potentiel énorme de leurs capacités non-utilisées par la faute d’un système qui tue la motivation…

Tout cela cumulé, je ne leur en veux pas vraiment de manifester leur non-adhésion à ce système, sauf que ça fait le jeu de ces minoritaires qui les entraînent dans la rue, et qui, entre nous soit dit, ne cherchent même pas à les défendre.

J’en veux aux hommes politiques qui, pour un certain nombre, savent ce qu’il faudrait faire pour redresser ces grands navires mais ne le font pas, par peur de perdre leur petit carré de pouvoir. J’ai même entendu un jour à la radio les économistes réputés du parti communiste expliquer les clés de ces réformes (mais s’empresser d’ajouter que ce n’était pas possible à mener – tu m’étonnes !).

Pendant ce temps, on continue à amener de force le maximum d’élèves au Bac, en abaissant son niveau pour qu’une écrasante majorité l’obtienne, alors que le monde du travail n’a pas besoin d’autant de bacheliers, surtout aux connaissances en baisse à l’occasion de chaque réforme. Ils se retrouvent de plus en plus nombreux sans emploi ou sur les bancs des facs qui n’arrivent plus à les accueillir. Toutes les chances pour eux d’aller un jour grossir les rangs de ces idéologistes fanatiques… vous m’étonnez qu’ils entretiennent savamment ce mécanisme !

Au lieu de cela, on aurait pu former dès la 3ème, des dizaines de milliers de bons professionnels, d’artisans dans tous ces métiers où il y a pénurie et qui n’ont pas besoin d’un Bac en poche pour gagner confortablement leur vie. Mais ce ne serait pas les bonnes recrues pour les minoritaires que vous savez…..

Pendant ce temps aussi, on laisse l’un des meilleurs réseaux ferroviaires au monde s’effriter et dissuader ses clients industriels potentiels de l’utiliser, et se rabattre vers les modes de transport les plus polluants pour notre planète, pour nos enfants…

Devrons-nous passer par la faillite (financière) de ce système pour que ça change ? Laisser la SNCF couler pour repartir sur des bases saines ? Couper les crédits des administrations pour les faire fondre au soleil ?

Certainement pas ! Personne n’en sortirait indemne.

Il suffit simplement de dire NON à nos fanatiques et de ne pas les suivre là où ils veulent nous entraîner."

 

3 ans plus tard, une chose a changé : les français ont voté...

Bonne grève.

Repost 0
Published by javafred - dans actualité
commenter cet article
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 18:45

Quand je vois la France qui se déchire en deux après ces élections bi-polaires.

Quand je vois les Français fiers de s'être reconcentrés autour de ce clivage idéologique lamentable.

Quand je les vois maintenant s'insulter par blogs interposés, se crier à la gueule leur dégoût du résultat (qui aurait pu être dans l'autre sens pour 3 petits %).

Quand j'en vois certains les étoiles dans la tête plus crétins qu'un candidat de star-academy, ou d'autres "entrer en résistance" comme ils disent.

Quand j'entends ces pleurs, ces cris, ces hurlements de désespoir, comme si 3000 français étaient morts écrasés entre 2 tours jumelles de la défense.

Quand je les vois guetter le sourire figé de l'une et le yacht de l'autre.

Tout ça parce que l'un a été élu, et l'autre renvoyée à une date ultérieure.

Quand je vois tous ces appareils politicards qui, d'un seul coup, pensent avoir compris pourquoi.

Quand je les vois s'acheminer, pétris dans leur farine idéologique, vers pire encore en 2012.

Quand j'entends ce centriste se poser comme une alternative. Apprenons lui le Français : une alternative, c'est entre 2 choix... pas 3.

Je me dis tout simplement : pensez à tout ce que l'on pourrait faire d'intelligent, tous ensemble, pour notre patrie, pour notre planète, si nous laissions tomber nos dogmes.

Si nous changions nos paradigmes (il n'y a pas de gauche, pas de droite), nos systèmes de valeur (la valeur d'un produit est proportionnelle à ce qu'il coûte à la planète), nos échelles éducatives (un chaudronnier expert est plus valorisable qu'un BAC+4 qui ne sert à rien)...

Mais jamais les Français n'en tireront les leçons. Un désastre social-politique à la Française (avec un grand F) et une propention à se tirer dans les pattes les uns les autres (voire à s'envoyer des pavés dans la tronche), ça me dégoute.

Et y'a pas besoin d'être trotskyste ou altermondialiste pour penser ça, simplement du bon sens, ce que nous avons perdu depuis des siècles et des siècles, amen.

Bon clivage.

Repost 0
Published by javafred - dans actualité
commenter cet article
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 20:34

Débat pour la présidentielle 22h31

Madame Royale affirme devant tous les Français que la part du nucléaire dans l'électricité en France est de 17%.

Monsieur Sarkozy cafouille à demi-mot qu'elle est de 50%.

Ils ont faux tous les deux, mais il faut remarquer que l'ancienne minitre de l'écologie (hé oui cela ne s'invente pas) est la plus éloignée de la vérité.

Si tout le programme de Madame Royale est aussi approximatif, elle va être belle la France de Ségo !!!

PS: la bonne réponse est 77%...

Repost 0
Published by javafred - dans actualité
commenter cet article
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 19:52

Dominique V. a beau tenter de s'accaparer par la force l'image médiatique de Nicolas Hulot, il faut bien reconnaître que les Verts sombrent définitivement dans le marais de vase, où ils se sont pris les pieds depuis des années.

A mes yeux, les Verts sont coupables du retard immense de la politique française en matière d'environnement, par rapport à de nombreux autres pays d'Europe.

Coupables car ils ont ridiculisés pendant des années et des années (les plus importantes années !!!) les idées écologistes par leur amalgame avec des convictions politiques régressistes et décroissantes (comme eux d'ailleurs...).

Coupables car ils n'ont été capables de ne rien faire émerger de leur marasme et de leurs guerres de clans et de petits mots.

Coupables car ils se sont accaparés une idéologie écologique qu'ils n'avaient aucune capacité à porter sur les sommets.

Coupables car ils n'ont même pas été capables de dénoncer les grands scandales écologiques, ils ont même abandonné les champs de la bataille OGM à José Bové.

Honteusement coupables car ils ont fait croire pendant toutes ces années aux français que l'écologie était une conviction de gauche, alors que l'écologie n'est ni de droite, ni de gauche.

Résultat : ils disparaissent du monde politique ET C'EST TANT MIEUX !!!!!!

Dans moins de 10 jours, le score de Dominique V. commencera par un zéro. Bravo.

Bon naufrage.

Repost 0
Published by javafred - dans actualité
commenter cet article
3 décembre 2006 7 03 /12 /décembre /2006 21:14

Une fois n'est pas coutume, le journal Sud-Ouest que j'apprécie peu, nous gratifie enfin aujourd'hui d'un article visionnaire et sans parti-pris.

Les héros en sont les blogs qui orientent les débats sans faux-semblant, sans détournement médiatique, sans sous-entendus, sans censure bien-pensante et avec beaucoup d'engagement personnel de la part de leurs auteurs.

Cette sphère webesque en arrive aujourd'hui à infléchir les débats, et poser les vraies questions. Pour de vraies réponses ? Certains se prêtent au jeu. Certains savent y faire pour les en convaincre. Nico est de ceux-là. Il était logique et courageux qu'un journal lui rende enfin cet hommage.

Bravo Nico, continue ! Reste comme tu es, ne change pas... même si je te trouve un peu trop Ségo-fan par moments ;-)

Allez hop; filez tous là-bas :

Bonne nuesblog.

Repost 0
Published by javafred - dans actualité
commenter cet article
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 10:03

Premier Français à s'être révoltée contre Madame la Présidente, l'un des directeurs d'organismes régionaux travaillant pour la Reine Ségo, vient d'être décapité !!!!

En effet, il a eu le malheur de porter plainte contre Madame la Présidente pour harcèlement moral.

C'est le premier. Dans quelques mois, nous risquons bien d'être plusieurs millions. Mais ce sera trop tard. Le retour de la dictature ? On la surnommait déjà Marie-Antoinette, du nom de la fameuse reine tyranique...

Heureusement qu'elle prône la démocratie participative ! Nous avons intérêt à participer... mais dans le bon sens, sinon clac ! La guillotine...

                                                                 

Ah ben elle va être belle la France de Ségo !

Repost 0
Published by javafred - dans actualité
commenter cet article
22 novembre 2006 3 22 /11 /novembre /2006 20:17

Dans quelques mois, un nouveau pays va peut-être naître : le SEGOLAND.

Je vous décris ci-dessous ce futur pays à travers les idées de sa fondatrice.  Elle a peu d'idées concrètes, mais beaucoup de préjugés (si si ce sont les habitants de sa région Poitou-Charentes qui le disent, et ils sont bien placés pour le savoir...).

Ce pays sera basé sur :

* une ségo-éducation : une école qui formera 100% de bacheliers formatés, inadaptés à la vie et au monde du travail, pilotée par une cohorte de technocrates qui n'auront de cesse de mettre en avant les difficultés que rencontrent les 20% de mauvais profs, et oubliant de remercier les 80% de bons profs qui ont tout compris pour le bien de leurs élèves.

* une ségo-économie basée sur les cohortes de chômeurs générés par le système ci-dessus, pour lesquels il faudra mettre des bataillons d'organismes de classement, reclassement, formations, formatages, déformatages. Dans cette économie, survivront quelques entreprises privées, dont les grands groupes qui auront compris comment récupérer les fonds publiques, et quelques PME employant des salariés en CDI dont l'espérance de vie d'une à deux années feront moins bien que le défunt CNE !

Pour preuve, le taux de chômage de régions voisines et comparables en nov-2006 : Bretagne 7.3%, Pays de Loire 7.4%, Limousin 7.1% et son Poitou-Charentes… 8.3% !!!!! Seule l’Aquitaine de son sbire Savary fait mieux 8.5%

* une ségo-armée dont les ennemis à l'intégrité française seront désormais à l'intérieur des banlieues et non plus dans les pays étrangers,

* une ségo-démocratie participative : une gigantesque fumisterie où l’on vous fera croire que vous avez la parole, mais ce seront en fait des forums, débats où surtout les amis de la fondatrice parleront pour faire passer ses idées, pas les vôtres bien sûr. A valeur d’exemple, questionnez un peu les habitants de sa région Charentes-Poitou qui en font l’expérience en avant-première !!!! Les forums participatifs, ils appellent ça…

Comme disait Coluche : « dis moi de quoi tu as besoin, je t’expliquerai comment t’en passer ».

* un ségo-environnement où la lutte pour l’eau potable sera plus rude que la lutte pour l’emploi. Là encore sa région fait preuve d’exemple : la région où les réserves en eau sont les plus mal gérées, l'agriculture raisonnée la moins encouragée, l'excellence environnementale ils ont le toupet d'appeler cela ! Sous prétexte de favoriser la production intensive de bio-carburants alors que tout le monde (sauf elle !) sait que l'automobile représente moins de 20% de l'émission des gaz à effet de serre.....

Ah oui j'oubliais : l'ISF n'existera plus... faute de combattants, car les derniers détenteurs de capitaux auront quitté la France et au passage cesser d'y investir un radis.

 

Ah ben elle va être belle la France de Ségo !

D'autres manifestations du Ségoland : ici et

Repost 0
Published by javafred - dans actualité
commenter cet article

Derniers Articles