Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ils sont venus :

14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 07:30

Il y a 3 ans, j'écrivais un post sur les grèves du service public. Aujourd'hui ce texte est encore plus d'actualité.

"Je ne suis pas contre le droit de grève, car il est utile pour révéler les phénomènes de société.

Je ne m’oppose pas aux syndicats car ils doivent être là pour protéger les salariés de certains patrons véreux.

Je défends le service public dans ce qu’il représente pour le bon fonctionnement de notre société.

Force est de constater qu’aujourd’hui, une poignée d’idéologistes nostalgiques d’un communisme qui a montré ses limites et qu’ils voudraient pourtant reproduire, accompagnés d’une autre poignée de privilégiés voulant continuer à profiter du système, entraînent le service public dans des vagues de grèves aux motifs amalgamés pour bien noyer le poisson.

Pendant ce temps-là, les vrais problèmes (il y en a) ne trouveront pas de solutions.

J’admire les profs qui ont un métier prenant et vivant et qui font preuve chaque jour d’une passion renouvelée pour nos enfants et leurs connaissances.

D’autant plus qu’ils travaillent dans un contexte où les syndicats aux mains des poignées dont je parlais ci-dessus (oui ce sont bien les mêmes !) contrôlent leur carrière et leur progression, où il n’y a aucune différence financière entre les plus performants et les moins motivés, où il existe des strates intermédiaires de technocrates qui n’ont pas compris la teneur des grandes réformes et directives et leur imposent des méthodes théoriciennes impraticables, etc.

Idem pour les gaziers, les cheminots, et autres fonctionnaires qui sont contraints d’adhérer à des systèmes contrôlés par une minorité. Quand je vois parmi les nombreux fonctionnaires que je connais, le potentiel énorme de leurs capacités non-utilisées par la faute d’un système qui tue la motivation…

Tout cela cumulé, je ne leur en veux pas vraiment de manifester leur non-adhésion à ce système, sauf que ça fait le jeu de ces minoritaires qui les entraînent dans la rue, et qui, entre nous soit dit, ne cherchent même pas à les défendre.

J’en veux aux hommes politiques qui, pour un certain nombre, savent ce qu’il faudrait faire pour redresser ces grands navires mais ne le font pas, par peur de perdre leur petit carré de pouvoir. J’ai même entendu un jour à la radio les économistes réputés du parti communiste expliquer les clés de ces réformes (mais s’empresser d’ajouter que ce n’était pas possible à mener – tu m’étonnes !).

Pendant ce temps, on continue à amener de force le maximum d’élèves au Bac, en abaissant son niveau pour qu’une écrasante majorité l’obtienne, alors que le monde du travail n’a pas besoin d’autant de bacheliers, surtout aux connaissances en baisse à l’occasion de chaque réforme. Ils se retrouvent de plus en plus nombreux sans emploi ou sur les bancs des facs qui n’arrivent plus à les accueillir. Toutes les chances pour eux d’aller un jour grossir les rangs de ces idéologistes fanatiques… vous m’étonnez qu’ils entretiennent savamment ce mécanisme !

Au lieu de cela, on aurait pu former dès la 3ème, des dizaines de milliers de bons professionnels, d’artisans dans tous ces métiers où il y a pénurie et qui n’ont pas besoin d’un Bac en poche pour gagner confortablement leur vie. Mais ce ne serait pas les bonnes recrues pour les minoritaires que vous savez…..

Pendant ce temps aussi, on laisse l’un des meilleurs réseaux ferroviaires au monde s’effriter et dissuader ses clients industriels potentiels de l’utiliser, et se rabattre vers les modes de transport les plus polluants pour notre planète, pour nos enfants…

Devrons-nous passer par la faillite (financière) de ce système pour que ça change ? Laisser la SNCF couler pour repartir sur des bases saines ? Couper les crédits des administrations pour les faire fondre au soleil ?

Certainement pas ! Personne n’en sortirait indemne.

Il suffit simplement de dire NON à nos fanatiques et de ne pas les suivre là où ils veulent nous entraîner."

 

3 ans plus tard, une chose a changé : les français ont voté...

Bonne grève.

Partager cet article

Repost 0
Published by javafred - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Coryse 08/03/2008 16:49

Bonjour,Mon ancien hébergeur (6mablog) a eu un problème avec son serveur et sa base de données, et mon blog entier a disparu ! Autant vous dire que j'avais les nerfs ! Je passe donc vous informer de ma nouvelle adresse concernant le site des bons plans :http://propice.blogspot.com/(au lieu de trouvailles.6mablog.com, et anciennement jeuxgratuits.hautetfort.com)Je vous ai ajouté à mes liens.A bientôt.

Iron 14/11/2007 22:57

c'est bien dit!

Derniers Articles