Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ils sont venus :

25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 18:49

Ce soir d'élections européennes, les français ont clairement expriméleur ras-le-bol des hommes politiques qui les dirigent depuis plus de 30 ans, et qui ont menés la société française là où elle en est aujourd'hui.

Ces mêmes hommes politiques qui s'accaparent le système depuis bientôt deux générations, auront-ils entendu le message ? Oui bien sûr, mais ils ne vont rien changer car ils devraient se changer eux-mêmes et renoncer à ce après quoi ils courent depuis le début de leur carrière.

Alors il ne se passera rien, de toute façon ils n'en ont plus les moyens ni le courage.

Il faudra encore un nouveau coup du butoir, plus puissant, plus violent.

Pour qu'ils laissent la place à une nouvelle forme de gouvernance.

En espérant que la société n'implose pas d'ici là...

Published by javafred - dans actualité
commenter cet article
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 20:14
Bonjour à tous, je suis de retour pour reprendre la marche en avant après ces quelques années de pause.
Le monde n'a pas vraiment progressé dans le bon sens ces dernières années : crise immobilière, bancaire, crise de confiance, guerres aux portes de l'Europe, l'Europe... Enfin ce qu'il en reste.

La crise est encore plus profonde vis à vis du pouvoir politique, qui n'a de cesse d'afficher son incapacité à gérer, anticiper, protéger une civilisation qui leur échappe.

Certains grands historiens, économistes disent que beaucoup de conditions des années 30 sont réunies, avec toutes les conséquences potentielles que l'on connaît. Il existe même des anciens qui se risquent a rappeler qu'une bonne guerre, pourrait remettre le monde sur la voie...

Qu'a fait notre monde moderne pour que les horreurs du passé ne se reproduise pas ?
Finalement pas grand'chose. Demandez donc aux ukrainiens !

Alors dans cet environnement bien compliqué, la vie continue, la nature se défigure chaque jour un peu plus, et la pauvreté grignote nos villes et nos campagnes.

Le monde économique a poursuivi sa fuite en avant, s'enfonce chaque jour un peu plus, malgré les belles résolutions de régulation qu'on nous affiche aux journaux de 20h.

Or, un dicton bien sage, nous dit que : quand l'économie va... Tout va.

Et puisque les kolkhozes ont disparu, l'économie repose de nos jours sur les entreprises.

Alors je vais vous conter l'histoire d'un ami, ex-salarié qui aimait le travail bien fait, qui pestait parfois après ses patrons quand tout n'avançait pas assez vite, et qui a décidé un jour avec un collègue salarié de reprendre son entreprise, et le destin de ses 7 salariés.

L'histoire d'un nouveau patron, le mauvais patron.
Published by javafred - dans actualité
commenter cet article
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 19:59

 

 

 

 

 

              Après avoir été recalée en 2007, son propre parti tente aujourd'hui de la remiser.

 

              Qu'à cela ne tienne !

 

 

Son ambition est telle qu'elle va déclarer la guerre à ses amis....

 

Imaginez si elle avait été élue en 2007,

et qu'elle détienne le pouvoir suprême,

comment nous tremblerions devant Marie-Antoinette...

 

 

 

 

19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 07:26
Le pouvoir Politique se retrouve seul face à ses responsabilités, et c'est tant mieux...

Il va devoir trancher sur la suspension ou non des OGM. Le gouvernement a fait un premier pas. Le Conseil d'Etat suivra-t-il ?

En face, l'adversaire est de poids : Monsanto, Pionner, la coopérative Limagrain, les producteurs de maïs, le syndicat des établissements semeurs de maïs... bref tout le gratin du lobbying pur et dur.

Cette décision devrait engager toute la classe politique dans son ensemble, et ça ce serait une étape importante, il faut pousser fort.

Bonne pousse.
20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 21:31

Dépêchons nous : ils meurent de chaud !!!!

Et après, ce sera le tour de nos enfants....

Published by javafred - dans voyage
commenter cet article
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 07:30

Il y a 3 ans, j'écrivais un post sur les grèves du service public. Aujourd'hui ce texte est encore plus d'actualité.

"Je ne suis pas contre le droit de grève, car il est utile pour révéler les phénomènes de société.

Je ne m’oppose pas aux syndicats car ils doivent être là pour protéger les salariés de certains patrons véreux.

Je défends le service public dans ce qu’il représente pour le bon fonctionnement de notre société.

Force est de constater qu’aujourd’hui, une poignée d’idéologistes nostalgiques d’un communisme qui a montré ses limites et qu’ils voudraient pourtant reproduire, accompagnés d’une autre poignée de privilégiés voulant continuer à profiter du système, entraînent le service public dans des vagues de grèves aux motifs amalgamés pour bien noyer le poisson.

Pendant ce temps-là, les vrais problèmes (il y en a) ne trouveront pas de solutions.

J’admire les profs qui ont un métier prenant et vivant et qui font preuve chaque jour d’une passion renouvelée pour nos enfants et leurs connaissances.

D’autant plus qu’ils travaillent dans un contexte où les syndicats aux mains des poignées dont je parlais ci-dessus (oui ce sont bien les mêmes !) contrôlent leur carrière et leur progression, où il n’y a aucune différence financière entre les plus performants et les moins motivés, où il existe des strates intermédiaires de technocrates qui n’ont pas compris la teneur des grandes réformes et directives et leur imposent des méthodes théoriciennes impraticables, etc.

Idem pour les gaziers, les cheminots, et autres fonctionnaires qui sont contraints d’adhérer à des systèmes contrôlés par une minorité. Quand je vois parmi les nombreux fonctionnaires que je connais, le potentiel énorme de leurs capacités non-utilisées par la faute d’un système qui tue la motivation…

Tout cela cumulé, je ne leur en veux pas vraiment de manifester leur non-adhésion à ce système, sauf que ça fait le jeu de ces minoritaires qui les entraînent dans la rue, et qui, entre nous soit dit, ne cherchent même pas à les défendre.

J’en veux aux hommes politiques qui, pour un certain nombre, savent ce qu’il faudrait faire pour redresser ces grands navires mais ne le font pas, par peur de perdre leur petit carré de pouvoir. J’ai même entendu un jour à la radio les économistes réputés du parti communiste expliquer les clés de ces réformes (mais s’empresser d’ajouter que ce n’était pas possible à mener – tu m’étonnes !).

Pendant ce temps, on continue à amener de force le maximum d’élèves au Bac, en abaissant son niveau pour qu’une écrasante majorité l’obtienne, alors que le monde du travail n’a pas besoin d’autant de bacheliers, surtout aux connaissances en baisse à l’occasion de chaque réforme. Ils se retrouvent de plus en plus nombreux sans emploi ou sur les bancs des facs qui n’arrivent plus à les accueillir. Toutes les chances pour eux d’aller un jour grossir les rangs de ces idéologistes fanatiques… vous m’étonnez qu’ils entretiennent savamment ce mécanisme !

Au lieu de cela, on aurait pu former dès la 3ème, des dizaines de milliers de bons professionnels, d’artisans dans tous ces métiers où il y a pénurie et qui n’ont pas besoin d’un Bac en poche pour gagner confortablement leur vie. Mais ce ne serait pas les bonnes recrues pour les minoritaires que vous savez…..

Pendant ce temps aussi, on laisse l’un des meilleurs réseaux ferroviaires au monde s’effriter et dissuader ses clients industriels potentiels de l’utiliser, et se rabattre vers les modes de transport les plus polluants pour notre planète, pour nos enfants…

Devrons-nous passer par la faillite (financière) de ce système pour que ça change ? Laisser la SNCF couler pour repartir sur des bases saines ? Couper les crédits des administrations pour les faire fondre au soleil ?

Certainement pas ! Personne n’en sortirait indemne.

Il suffit simplement de dire NON à nos fanatiques et de ne pas les suivre là où ils veulent nous entraîner."

 

3 ans plus tard, une chose a changé : les français ont voté...

Bonne grève.

Published by javafred - dans actualité
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 20:41

En ces moments difficiles de pétrole cher, de profits indécents des compagnies pétrolières, de taxes sur le pétrole, sur les polleurs, nombreux sont ceux qui réclament une taxe exceptionnelle sur les profits des compagnies pétrolières.

             

Bien difficile à mettre en oeuvre en France, puisqu'on ne pourrait agir que sur notre compagnie bleu-blanc-rouge T***L sans pouvoir toucher les compagnies étrangères.

De plus, au lieu du principe de leur prendre leurs profits pour faire baisser le prix à la pompe, ou autres utilisations encore plus inutiles pour l'environnement, je serais plutôt d'avis d'imposer à ces mêmes compagnies, de réinvestir 50% de ces profits sous forme d'investissements pour la recherche ou la production d'énergies renouvelables.

D'abord cette mesure a plus de chances d'être partagée par d'autres pays qui possèdent leurs propres compagnies, puis cela peut au moins être appliqué en France de façon équitable pour toutes les compagnies présentes sur le sol Français, et enfin créer sur notre territoire de nombreux pôles de recherche, emplois, etc.

Bonne taxe pour la matière grise.

 

Published by javafred - dans environnement
commenter cet article
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 19:35

... ou la politique que l'on attendait depuis si longtemps ?

 

A mes plus fidèles lecteurs :

Depuis bientôt 3 ans, je véhicule sur ce blog des tas d'appels pour une politique tournée enfin vers notre avenir environnemental : ou plutôt celui de nos enfants.

J'ai une bonne nouvelle, une très bonne nouvelle.

Cette volonté politique semble enfin aboutir (pour la France, car d'autres pays ont bien de l'avance sur nous) en des résolutions concrètes. Reste à mettre des faits derrière ces paroles.

Je vous propose de le vérifier avec moi au fil de quelques posts.

Premier post de ce jour : Synthèse du Grenelle de l’environnement

Propositions du groupe de travail n°1 : lutter contre les changements climatiques et maîtriser l’énergie

A) Vers une société sobre en énergie et en ressources

1. Engager dès maintenant un chantier très ambitieux de rénovation énergétique des bâtiments existants, pour réduire les consommations d’énergie d’environ 20% dans les bâtiments tertiaires et 12 % dans les bâtiments résidentiels en 5 ans, et de plus d’un tiers à l’horizon 2020.

Souvenez-vous : je vous parlais en juin 2005 de l'exemple danois...

http://javafred.over-blog.com/article-522019.html

2. Lancer un programme de rupture technologique sur le bâtiment neuf visant à généraliser les bâtiments à énergie positive en 2020 et à avoir, dans 5 ans, au moins un tiers des bâtiments neufs à basse consommation ou à énergie positive.

... et en mars 2005, je souhaitais ardemment le courage politique de prendre de telles décisions

http://javafred.over-blog.com/article-168542.html

3. Étendre l'étiquetage énergétique à tous les appareils de grande consommation et interdire à la vente les appareils les plus consommateurs d'électricité, notamment les lampes à incandescence, à l'horizon 2010.

Il m'est arrivé de me moquer de l'électroménager trop polleur...

http://javafred.over-blog.com/article-421395.html



4. Concevoir des modes de production innovants et efficaces en énergie dans l’industrie en mobilisant les acteurs européens : nouveaux procédés industriels, incorporation de bio-produits, recyclage systématique des déchets à fort potentiel…

En 2005, j'attirais votre attention sur les grands mouvements de fond pour l'industrie européenne.

http://javafred.over-blog.com/article-243100.html



5. Dans le secteur agricole : diminuer l'utilisation des engrais azotés, promouvoir les techniques culturales adaptées, conditionner la défiscalisation partielle de TIPP et TICGN des exploitations agricoles à la réalisation de diagnostics climat énergie et mesurer les résultats des actions issues de ces diagnostics, promouvoir les exploitations autonomes en énergie.

Et il y a peu, je vous parlais des vertues de l'agriculture intégrée.

http://javafred.over-blog.com/article-3820455.html

 

Eh bien toutes ces décisions sont là, couchées sur le papier.

Nous veillerons tous ensembles à ce qu'elles soient suivies de faits.

 

 

Pour la première fois, un gouvernement en France s'attaque à la montagne... en ne la prenant pas par le petit bout de la lorgnette et à coup de mesurettes.

Bon courage les enfants, vos parents prennent enfin en main votre destin...

Published by javafred - dans environnement
commenter cet article
6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 18:45

Un journal que je vous recommande tout particulièrement.

Pour une info claire sur l'environnement, pour des explications complètes sur des sujets écologiques majeurs, vous pouvez même lire en ligne les ancioens numéros que vous avez manqués : ici

 Bonne lecture.

 

Published by javafred - dans environnement
commenter cet article
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 19:53

"Le Capitalisme, c'est l'exploitation de l'Homme par l'Homme.

Le Syndicalisme, c'est le contraire..."

 

 

Coluche

 

Published by javafred - dans humour
commenter cet article

Derniers Articles